mardi 31 août 2010

Que votre oui soit oui et votre non soit non

http://www.notredamedeparis.fr/local/cache-vignettes/L350xH350/arton298-a6bca.jpg
L'Église et l'État en bonne entente...

Fin de la polémique. "Monsignore" Vingt-trois, président de la conférence épiscopale, n'a pas mis de l'huile sur l'Hortefeu, mais dans les rouages entre l'État et la Sainte Église.

Les évêques de Belfort, Toulouse, Versailles ont clairement manifesté leur solidarité avec les Rroms, mais aussi ceux de Clermont-Ferrand, de Nantes ou de Vannes.

Selon un sondage de la Croix, les catholiques ne suivent pas. Une majorité d'entre eux estiment que l'Église n'a pas à s'impliquer ainsi (est-ce par sensibilité laïque ?). Une majorité approuve aussi l'expulsion des Rroms vers la Roumanie !

http://www.la-croix.com/Signe-de-contradiction/editoAlaUne/2437073/15291

Une grave question est posée : les exigences de la conscience chrétienne doivent-elles rester confinées dans la sphère privée ? À en croire les évêques, ce n'est plus tout à fait sûr...

L'évêque de Belfort-Montbéliard, Mgr Claude Schockert, a annoncé que l'Eglise allait « s'opposer au cours des prochaines semaines aux décrets de la loi Besson» sur la déchéance de nationalité, jugés «trop durs», dans un entretien au Parisien/Aujourd'hui en France. «Les catholiques ont changé, ils ne veulent pas rester silencieux quand une décision publique heurte leur conscience chrétienne» et «le temps où l'on restait dans nos églises uniquement pour parler du cultuel est révolu», prévient-il.

http://www.leparisien.fr/flash-actualite-politique/roms-l-eglise-va-s-opposer-aux-decrets-besson-annonce-l-eveque-de-belfort-montbeliard-31-08-2010-1049281.php

Devant quelque 4 000 personnes rassemblées en la basilique de Lourdes, Mgr Robert Le Gall a lu, durant son homélie, la lettre rédigée en août 1942 par son prédécesseur, Monseigneur Jules-Géraud Saliège, appelant à protéger les Juifs. "Ils font partie du genre humain. Ils sont nos Frères comme tant d'autres. Un chrétien ne peut l'oublier", disait notamment cette lettre dont il avait ordonné la lecture publique. "Les Roms sont nos frères comme tant d'autres", a répété Monseigneur Le Gall à Lourdes. "En août 2010, en France, des campements de Roms sont démantelés et des expulsions soi-disant volontaires du territoire français sont largement médiatisées", a-t-il ajouté. "Avec le pape Benoit XVI, nous souhaitons rappeler les catholiques de notre diocèse et tout homme de bonne volonté à 'l'accueil des hommes de toutes origines" et à la "fraternité universelle". Dimanche dernier, le souverain pontife, s'exprimant en français, avait appelé les pèlerins à "savoir accueillir les légitimes diversités humaines".

http://www.lepoint.fr/l-archeveque-de-toulouse-dresse-un-parallele-entre-roms-et-juifs-27-08-2010-1229596_19.php

Une soixantaine de Roms menacés d'expulsion, installés depuis trois ans dans la plaine de Triel-sur-Seine (Yvelines), ont reçu samedi le soutien de Mgr Eric Aumonier, évêque de Versailles, venu visiter leur camp. L'homme d'église a parcouru les allées du camp situé au milieu des champs avant de s'entretenir plusieurs minutes dans une grande caravane avec une partie de la communauté. "Je suis venu aujourd'hui comme un frère", a-t-il déclaré à l'issue de l'entretien."J'ai appris que ces gens ont peur, qu'il existe une grande solidarité entre eux. Je souhaite qu'ils soient écoutés", a-t-il ajouté. Il a évoqué "la grande précarité" à laquelle la soixantaine de Roms, dont une majorité d'enfants nés en France, sont confrontés, vivant sans eau courante ni électricité.

http://www.liberation.fr/societe/0101654651-l-eveque-de-versailles-visite-un-camp-de-roms

L'évêque du Puy en Velay, Mgr Brincard, avec beaucoup de prudence, n'en affirme pas moins : l'Église refuse énergiquement qu'un homme dise à son frère en humanité : "Tu es homme à partir du moment où je le décide".

http://www.hauteloireinfos.fr/Roms--L-interview-de-Mgr-Brincard-Eveque-du-Puy-en-Velay--a1567-information-haute-loire.html

Un événement historique est-il en train de se produire ? L'Église est moins solidaire du pouvoir, bien qu'il soit à droite. Car ne nous y trompons pas, l'institution ecclésiale ne peut exister que si elle temporise et passe un contrat de non belligérance avec les pouvoirs publics, elle qui fait partie des Corps constitués et des autorités religieuses. Les Roms auront, bien involontairement, obligé les chrétiens à se rappeler que "la loi est au service de la personne humaine", autrement dit que l'État ne détermine pas seul la politique face à la conscience des citoyens.

Pour moi qui n'ait "cure" des curés, des mitres, des crosses, des chasubles, des encensoirs et des déguisements ou autres pitreries sacerdotales, mais qui prend très au sérieux la parole évangélique qui assure l'égalité totale des hommes, frères, non de cœur mais par nature universelle, je me réjouis que les pauvres fassent sortir les hiérarques des bois de leurs sacristies. Mais quelque chose me dit que ça ne fait que commencer...

http://d-d.natanson.pagesperso-orange.fr/trinagle-tzigane.jpghttp://2.bp.blogspot.com/_ZOTNU7fWM_Y/TFAwatuh56I/AAAAAAAADJs/29RXktPAL0g/s1600/france1944.jpg
Que jamais on ne revoit ça : le triangle brun et la mise en camps des Rroms ou Tsiganes !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Le 3 octobre 2013.
Et maintenant, exprimez-vous, si vous le voulez.
Jean-Pierre Dacheux

Archives du blog

Résistances et romanitude

Résistances et Changements

Recherche Google : rrom OR tsigane